Archive pour politique

où le collectif Burma explicite ses intentions

Posted in collectif Burma, flics et privés, marquis, marquise, Yann-Erwann with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on février 2, 2010 by michel brosseau

Selon les dernières informations en notre possession, madame la marquise de la Bôle, lorsqu’elle sortit, la veille, aux environs de dix-sept heures, ignorait encore l’existence du collectif Burma, et ne se doutait sans doute même pas que son marquis de mari ait pu avoir pour mission de traquer de pareils individus. Fatale ignorance ! Fatale insouciance ! Comment avait-elle pu ainsi vaquer à ses aventures extraconjugales (sans néanmoins trouver là source à l’écriture d’une ribambelle de romans, faisant ainsi preuve d’une retenue que l’on ne peut que louer) tandis que dans l’ombre de quelques appartements miteux, qui sait même, peut-être dans des caves d’habitations à loyer modéré, ou dans les arrière-salles de quelques gargotes interlopes, de mystérieux activistes fomentaient leurs noirs et terribles desseins, ainsi que pouvait le constater Lognon qui, discrètement, venait de se placer près du patron afin de lire par-dessus son épaule la lettre retrouvée par Alfonsi dans l’une de ses poches, tandis que, quittant l’appartement de Yann-Erwann, etc. :

PARIS, LE 24 AVRIL 2007

NOUS, MEMBRES DU COLLECTIF BURMA, PASSÉS À LA CLANDESTINITÉ POUR FUIR LES ACTIONS BARBOUZARDES DE L’ÉTAT FRANÇAIS, AFFIRMONS NOTRE INTENTION DE LIBÉRER LE CHAMP POLITIQUE DE TOUTES LES FORMES DE FICTIONS ACTUELLEMENT EN COURS.

NOUS NOUS ENGAGEONS NOTAMMENT À TOUT FAIRE POUR QUE LA FICTION, TEMPORAIREMENT DEVENUE L’ARME DES PUISSANTS, SOIT ARRACHÉE À CEUX-CI ET REDEVIENNE L’ARME DE SUBVERSION QU’ELLE N’AURAIT JAMAIS DÛ CESSER D’ÊTRE !

NOUS NOUS DÉCLARONS PRÊTS À UTILISER TOUS LES MOYENS À NOTRE DISPOSITION POUR LUTTER CONTRE :

L’ÉCRITURE DU ROMAN NATIONAL ET DE SON PENDANT IDENTITAIRE

L’ACCAPAREMENT DU PICARESQUE POUR LE MARKETING POLITIQUE

LES ÉPOPÉES GUERRIÈRES ET ANTI-TERRORISTES

LES FEUILLETONS JUDICIAIRES

LE DÉTOURNEMENT DU TRAGIQUE À DES FINS D’ANALYSES ÉCONOMIQUES…

LE TEMPS DE L’INSURRECTION RHÉTORIQUE EST VENU !

Même s’il n’avait pu que survoler les dernières lignes, son épatant appendice nasal l’ayant obligé – qui, parmi vous, ne l’avait deviné ? – à s’écarter brusquement de son supérieur hiérarchique, Lognon était désormais convaincu qu’il se trouvait chargé d’une affaire hors norme. Quand Milan Moneste apprendrait ça !…

Publicités