où la nuit ne fait que commencer

La nuit serait longue : tout un tas de sandwiches et de bières venaient d’arriver dans le bureau du commissaire Lognon, commandés tout autant par souci de la tradition polardière qu’en vue d’une longue et sans doute pénible confrontation avec madame la marquise veuve de la Bôle, née Saint-Nazère et prétendument sortie la veille aux environs de dix-sept heures. Bienheureuse marquise qui, à cette heure, fredonnait encore quelques chansons cajuns pendant que les sbires de l’Identité judiciaire retournaient tout son appartement – nous reviendrons plus tard sur cette prédilection pour la chanson d’expression francophone des territoires d’Amérique, ainsi que la dénommait son défunt marquis de mari à la langue si bien formatée par l’administration publique, prédilection qui s’explique (faisons bref !) par l’histoire tourmentée de la famille Saint-Nazère au moment de la Révolution française, René-Edgar de la Civelle Saint-Nazère ayant émigré en Louisiane afin d’y retrouver son cousin Amédée de Pornique, propriétaire terrien et esprit éclairé, auteur d’un méconnu mais pourtant si admirable opuscule sur les chants des esclaves africains qui travaillaient sur ses terres, et dont il avait su remarquer le caractère si profondément élégiaque. Mais développer davantage cette magnifique saga pleine d’exotisme, de sueur, de sang et de larmes, cette histoire familiale qui croise l’Histoire, la terrible, la tragique, nous éloignerait trop longtemps de notre pauvre Emma qui, se berçant intérieurement d’une douce mélopée créole, ne se doutait pas que l’inflexible Lognon avait donné ordre à ses collègues de ramener la marquise au quai des Orfèvres dès la perquisition terminée. Elle aimait ça la musique ? Et bien, on allait la lui faire « à la chansonnette » !…

Publicités

2 Réponses to “où la nuit ne fait que commencer”

  1. même fugitivement belle évasion à travers temps et océan

  2. un sacré besoin d’exotisme en ce moment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :